X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

Patrimoine industriel : Arkema fait don du fonds documentaire de l’usine de Chauny

- Brève
Corporate - Responsabilité sociétale
En faisant don de la collection d’ouvrages techniques et scientifiques de l’usine de Chauny à la Fondation de la Maison de la Chimie, Arkema assure la transmission et la conservation de ce patrimoine historique.

Plus de 150 volumes ! C’est ce que représente le fonds documentaire du site de Chauny qu’Arkema remet officiellement ce 26 avril à la Fondation de la Maison de la Chimie.

Fonds documentaire de Chauny

« Notions de physique industrielle » (1956), « Bulletin de la société d’encouragement pour l’industrie nationale » (1920-1923), « La pratique des industries mécaniques » (1923-1940), ou encore « L’industrie chimique et le phosphate réunis » (1934-1939)…

Ces quelques exemples d’ouvrages scientifiques et techniques sont les témoins de l’histoire riche et unique du site de Chauny, mais aussi de l’état de la connaissance de la science chimique au siècle dernier.

 

Ce don s’inscrit dans le cadre du programme « Terrains d'entente® » qui permet de promouvoir la chimie auprès des différents publics et parties prenantes d’Arkema. Il était donc tout naturel pour le Groupe de céder ces ouvrages à la Fondation de la Maison de la Chimie.

Don du fonds documentaire de Chauny à la Fondation de la Maison de la Chimie

Marie-Pierre Chevallier, directeur de l’activité Acryliques et responsable du site de Chauny déclare : « Je me fais la porte-parole de tous les salariés de l’usine de Chauny en disant qu’Arkema est heureux de céder le fonds documentaire technique et scientifique du site à La Fondation de la Maison de la Chimie. En acceptant ce don, la Fondation contribue à la transmission et à la conservation de ce patrimoine, à la mémoire du site riche de deux cents ans d’histoire industrielle, et plus largement à celle de la chimie française. »

« Nous sommes très honorés et fiers qu’Arkema ait choisi de faire don de ces collections d’ouvrages techniques et scientifiques à La Fondation de la Maison de la Chimie. Ce don s’inscrit dans la mission historique de notre Fondation de rapprocher les scientifiques, les industriels et les associations professionnelles œuvrant pour la promotion de la chimie » a déclaré Henri Dugert, Secrétaire de la Fondation  de la Maison de la Chimie.

Chauny, deux siècles d’activités industrielles

De la Manufacture Royale des glaces en passant par Saint-Gobain, Pechiney, Rhône Poulenc, puis Arkema, le site de Chauny a été un fleuron de l’industrie française.

 

Usine de Chauny

Son histoire débute en 1800, avec l’installation de machines à polir les glaces brutes pour la Manufacture Royale. Peu à peu, se met également sur pied une filière de fabrication du carbonate de soude, nécessaire à la production verrière.

 

Situé dans l’Aisne, Chauny subit plusieurs occupations et destructions au fil des guerres et des affrontements franco-prussiens puis franco-allemands. Pourtant, l’activité reprend toujours : après la Seconde Guerre Mondiale, le site continue sa diversification déjà entamée, avec la production d’engrais et de plastifiants.

 

L’activité du site est restructurée au cours années 1970 et 1980 : arrêt de la production d’engrais en 1979, du sulfate de soude en 1985, et des polyesters en 1987. Le phtalique et le DOP deviennent les activités principales de Chauny.

Fin 2013, face à la baisse continue de la demande de ces produits et aux surcapacités, Arkema prend la décision de fermer Chauny.

Contact