X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

Arkema France renouvelle son engagement en faveur de l'égalité professionnelle Femmes/Hommes

- Brève
Dans le cadre d’un accord triennal conclu le 31 octobre dernier, Arkema France renouvelle son engagement en faveur d’une meilleure représentation dans ses effectifs de l'ensemble des catégories de la population et ceci à tous les niveaux de responsabilité. L’accord prévoit, entre autres, une série de mesures visant à faire progresser l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Le 31 octobre dernier Arkema France a signé, avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives (CFDT, CFE-CGC et CGT), un accord relatif à l’égalité professionnelle et à la diversité. Fort des progrès déjà constatés par le suivi d’indicateurs partagés avec les partenaires sociaux, l’entreprise entend assurer une égalité de traitement pour tous ses salariés et notamment entre les femmes et les hommes en matière de recrutement, rémunération, promotion et formation. L’accord comprend également un volet consacré à l’exercice de la parentalité.

Recrutement & Intégration

En matière de recrutement, l’accord prévoit une progression du taux de féminisation  en particulier dans les métiers de la fabrication, de la maintenance et de la R&D, où les femmes sont sous-représentées. Dans cette perspective, l’entreprise entend poursuivre ses actions de sensibilisation et de communication auprès de filières de formation cibles.

Rémunération

L’entreprise garantit une équité des rémunérations à l’embauche et une équité de l’évolution des rémunérations tout au long de la carrière.

Afin de corriger les éventuelles situations individuelles atypiques, une « enveloppe » dédiée à la suppression des écarts de rémunération est prévue.

 

Formation

Consciente que la situation personnelle et familiale peut être un frein à l’accès à la formation, l’accord prévoit une aide financière à la garde d’enfants dès lors que le salarié doit passer une nuit hors de son domicile. Plus généralement, l’entreprise veille à ce que les femmes bénéficient d’un nombre d’heures de formation moyen équivalent à celui des hommes et se donne pour objectif qu’il n’y ait aucun écart de participation aux actions de formation entre les femmes et les hommes.

Conciliation vie personnelle et vie professionnelle

Afin de favoriser l’exercice de la parentalité, l’accord prévoit :

  • le maintien intégral du salaire pendant le congé paternité pour les salariés justifiant d’1 an d’ancienneté ;
  • la possibilité de prolonger de 6 mois le congé parental au-delà des 3 ans de l’enfant avec notamment un maintien total de la prime de vacances et de la prime d’intéressement ;
  • l’octroi aux parents d’un crédit d’heures pour la rentrée des classes pour accompagner leur(s) enfant(s) jusqu’à la 6ème incluse ;
  • l'octroi de 3 jours « enfant malade » par an pour soigner un enfant malade à charge, âgé de moins de 12 ans et sans limite d’âge pour les enfants en situation de handicap.

 

Contacts

Véronique OBRECHT
Relations presse corporate
Arkema
Contact