Le Groupement de recherches de Lacq (GRL)

Spécialisé dans la conception et le développement de polymères acryliques, de dérivés du soufre et de produits adsorbants, le Groupement de recherches de Lacq est l'un des treize centres de recherche Arkema dans le monde. Il intervient également dans le domaine de l'assistance technique.

Les innovations du GRL à l'honneur

Le GRL est une entité de la plateforme de Lacq/Mourenx, fondée en 1959. Avec près de 30 brevets déposés chaque année, le GRL, qui a rejoint le groupe Arkema en 2007, est un acteur majeur de la recherche en chimie.

Il a reçu le Trophée de l'Innovation en 2006, 2009 et 2010, ainsi que le prestigieux prix Pierre Potier en 2012.

 

Spécialisé dans la mise au point de matrices aux dimensions nanométriques, le GRL s'est trouvé naturellement bien positionné pour développer en partenariat avec le CEA Leti, laboratoire de recherche à vocation mondiale de micro et nanotechnologies, des solutions pour la nano-lithographie optique sur sillicium qui permet de repousser les limites de miniaturisation des composants électroniques.

Le GRL lauréat du prix Pierre Potier des lycéens

Dans le cadre de l’Année de la Chimie de l’école à l’université, le prix Pierre Potier des lycéens a pour vocation de faire découvrir aux lycéens les innovations de la Chimie en faveur du développement durable.

 

Le projet d'Arkema faisait partie des 6 finalistes soumis aux votes des lycéens, et mettait en avant les tamis moléculaires Nitroxy® Revolution utilisés dans les concentrateurs d’oxygène portables indispensables aux personnes en insuffisance respiratoire. « Jusqu’à aujourd’hui, ces personnes se déplaçaient avec des bouteilles d’oxygène ou des machines assez lourdes, de la taille d’une grosse valise » expliquait Guillaume Ortiz, Ingénieur de recherche au GRL, défenseur du projet.

 

Ce tamis de nouvelle génération permet de concentrer de l’air enrichi en oxygène dans un appareil médical portable plus léger, moins bruyant et moins encombrant que les appareils classiques. Un véritable confort de vie pour les patients !

« Grâce au Nitroxy® Revolution les personnes en insuffisance respiratoire renoue avec une vie sociale : elles peuvent aller au cinéma, prendre l’avion et les transports en commun » souligne Guillaume Ortiz, fier de porter, auprès des lycéens, un produit issu de la recherche du GRL et fabriqué à l’usine Arkema de Honfleur.

 

 

Le projet présenté lors des Olympiades de la Chimie

Guillaume Ortiz, lors des Olympiades nationales de la Chimie 2019

Lors de la finale nationale des Olympiades de la Chimie 2019 qui s'est tenue le 5 avril à Paris, Guillaume Ortiz, représentant d'Arkema, a présenté dans un jeu de questions/réponses la nouvelle génération de tamis moléculaires Nitroxy® Revolution  et convaincu le public composé de lycéens de l’intérêt de cette innovation issue de la recherche du GRL, pour les personnes en insuffisance respiratoire.


Les Olympiades nationales de la chimie sont organisées depuis 1984 par les professionnels de la chimie, le ministère chargé de l'Éducation nationale, la Société chimique de France et l'Union des professeurs de physique et de chimie. Elles se présentent sous la forme de deux concours s'adressant respectivement aux élèves de terminale scientifique et aux élèves de première de toutes séries : un concours scientifique et un concours de communication Parlons chimie.


La gagnante du concours scientifique s'est vue offrir par Arkema une visite d'un de ses showrooms ainsi que 4 places pour assister à l’un des matchs de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019TM.

L'activité du GRL

Les 165 salariés du GRL se répartissent sur dix pôles d'activité :

  • Polymères de spécialités/additifs
  • Thiochimie/chimie organique fine
  • Programme nanotubes de carbone
  • Chimie minérale fine/adsorption
  • Analytique
  • Sécurité
  • Service technique
  • Contrôle de gestion/achats-magasin
  • Personnel
  • Documentation qualité

 

Le partage et la transmission des connaissances sont des missions importantes du GRL. Elles s'incarnent notamment dans le partenariat mis en place avec la plateforme Chemstart'up, qui regroupe de jeunes sociétés innovantes. Le GRL met son savoir-faire à leur disposition et accompagne ainsi leur développement.

Les solutions innovantes créées par le GRL ont vocation à accompagner les clients d'Arkema dans leur nécessaire adaptation aux défis de demain, sur des marchés aussi variés que l'automobile, l'aéronautique, le bâtiment, le médical et les énergies nouvelles.

Les équipes du GRL ont notamment développé le toit de la Twizy la voiture électrique de Renault  ainsi que le prototype Mini 6.50 Arkema 3 en étroite collaboration avec la PME Lalou Multi.

Les chercheurs du GRL et Quentin Vlamynck en visite au collège d’Arthez-de-Béarn

Quentin Vlamynck devant les élèves du collège d’Arthez-de-Béarn

Ce 7 juin 2019, la classe de 4e au collège Corisande d’Andoins à Arthez-de-Béarn a reçu la visite de chercheurs du GRL et de Quentin Vlamynck, le skipper du futur trimaran d’Arkema.

 

Autour de la transmission des savoirs, Quentin a évoqué son parcours avec les élèves : son contrat d'apprentissage au sein du Team, son métier de navigateur, et aujourd'hui le suivi de la conception du futur trimaran Arkema 4.

 

Les chercheurs du GRL ont quant à eux pu mettre en avant les matériaux innovants d'Arkema utilisés dans le nautisme, et notamment la résine Elium® utilisée dans le Mini 6.50.

 

Les collégiens ont posé de nombreuses questions à nos intervenants, preuve de leur curiosité et leur intérêt pour le sujet !

Pales d’éoliennes en Elium® : une première mondiale

Fin mars 2018, deux pales d’éolienne de 25 mètres chacune sont arrivées au Centre Technologique CANOE (dont le GRL est fondateur), à Lacq. Fabriquées dans les ateliers de la société Plastinov/Multiplast à Marmande (47), ces deux pales sont les deux premières de cette dimension à être réalisées en résine thermoplastique Elium®.

 

Offrant des capacités de thermoformage et de soudage sans commune mesure, la résine Elium® permet en plus d’être recyclée en fin de vie, point noir des éoliennes actuelles en plastiques thermodurs.

 

Ces deux pales s’inscrivent dans le programme Effiwind, qui regroupe plusieurs acteurs dont Arkema, pour élaborer les éoliennes du futur et remplacer les plus anciennes. Les gains : une plus grande recyclabilité, un poids moins important, des performances mécaniques accrues et des réparations plus faciles.

 

Le GRL abrite également le laboratoire écotoxicologie du groupe Arkema. C'est là que l'on évalue l’impact environnemental des produits.

 

La sécurité est au cœur des préoccupations d'Arkema, et c'est l'une des priorités du GRL. Un budget d'1 million d'euros lui est alloué chaque année, dont 50 % est dévolu à l'investissement. La démarche sécurité est formalisée par la mise en place d'un système de référence de management de la sécurité appelé AIMS (Arkema Integrated Management System).

Contact