X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

L’innovation d'Arkema en France

Innover aujourd'hui pour concevoir les matériaux de demain

La France représente 75 % des efforts de recherche du Groupe et emploie 900 chercheurs. Grâce à une démarche visionnaire et collaborative, Arkema mène des programmes de recherche toujours plus ambitieux.

Une R&D tournée vers l'avenir

Pour concevoir les matériaux de demain et développer des applications concrètes, Arkema collabore avec différents partenaires technologiques et industriels.

Le partage du savoir avec les universités partenaires

Arkema multiplie les collaborations scientifiques de haut niveau avec le monde universitaire :

 

Le Groupe développe aussi des partenariats tripartites université-recherche-industrie en région :

Investir aujourd’hui pour la croissance de demain

Investissements d'Avenir

Arkema est présent dans les mécanismes des Investissements d’Avenir, qu’il s’agisse des Instituts de Recherche Technologique (IRT), des projets structurants de R&D ou des programmes « démonstrateurs de la transition écologique et énergétique » et « véhicules du futur ».

 

Programme d’investissement de l’Etat français, les Investissements d’Avenir ont pour ambition de relever le défi de la compétitivité ainsi que de valoriser la croissance et l’emploi sur l’ensemble du territoire français.

Canoe

Le GRL (centre de recherche de Lacq) est membre fondateur de Canoe (Consortium Aquitain d’Innovation Nanomatériaux et Électronique Organique), aux côtés du Conseil Régional d’Aquitaine. Cette plateforme technologique dispose d’une expertise métier en chimie et formulation des polymères. CANOE travaille sur des projets liés aux matériaux avancés et composites dans divers secteurs industriels (aéronautique, transports, énergies renouvelables, sports et loisirs, construction).

 

Fiabilin : du lin dans les matériaux composites

Le Cerdato pilote le projet Fiabilin, qui vise à développer une filière du lin technique à fibres longues pour la production de composites thermoplastiques bio-sourcés hautes performances.

 

Les produits éco-conçus de Fiabilin trouveront leur application dans les domaines de l’automobile, du nautisme et de l’aéronautique, en substitution des matériaux composites comportant des fibres de verre ou de carbone.

ISOCEL

Accompagné par l'ADEME, le projet Isocel favorise le développement d'une filière industrielle de fabrication compétitive et durable de modules photovoltaïques nouvelles générations visant particulièrement le secteur de la construction.

Effiwind

Arkema fait équipe avec Plastinov et d’autres PME innovantes au sein du projet Effiwind. L’objectif : valider le procédé de fabrication des pales des éoliennes du futur, en résine Elium®. Fin 2016, Effiwind a franchi un palier décisif avec la production d’une première pale de 25 mètres.

 

« Nous avons démontré la viabilité industrielle du projet. La résine Elium® est à ce jour le seul thermoplastique compatible avec les outils et procédés traditionnels de fabrication de pales », souligne Michel Glotin, directeur scientifique matériaux Arkema. Bientôt testées sur le parc éolien de Plougras (Bretagne), les pales en Elium® pourraient arriver sur le marché dès 2019 !

Compofast et Fast RTM : les voitures au régime minceur

Le projet Compofast est en cours d’achèvement. Arkema et ses partenaires ont mis au point des composites thermoplastiques aptes à remplacer le métal dans les caisses en blanc et autres pièces de structure des véhicules. Avec, à la clé, une réduction substantielle du poids et des émissions de CO2 des voitures.

En partenariat avec l’Institut de recherche technologique de Metz (IRT M2P) et plusieurs constructeurs et équipementiers automobiles français, le Groupe s’est également engagé, depuis 2015, dans le projet Fast RTM. En juin 2016, Arkema a créé un pilote industriel afin de démontrer la possibilité de produire en grande série des pièces automobiles en composites à base d’Elium®, aux cadences exigées par les constructeur, soit une pièce toutes les deux minutes.


Lauréat des derniers JEC Innovation Awards, le projet Fast RTM devrait se finaliser en décembre 2017, et permettre une intégration, dans la production automobile, des composites thermoplastiques made in Arkema, garants de véhicules plus légers, émettant moins de CO2.

Ines/CEA + Arkema : les matériaux se font une place au soleil

Depuis 2010, Arkema et le CEA, au travers de l’Institut national de l’énergie solaire (sélectionné en tant qu’Institut pour la Transition Energétique dans les Investissements d'Avenir), ont créé le premier laboratoire mixte privé/public dédié aux matériaux polymères destinés aux modules photovoltaïques.

Une proximité unique avec les entreprises françaises

En étant membre de pôles de compétitivité moteurs de croissance et d’emploi, Arkema participe activement au développement économique des régions :

Rhône-Alpes

Chimie, Écotechnologies, Environnement

Champagne-Ardennes

Bioressources, Énergie, Agro-matériaux

Aquitaine et Midi-Pyrénées

Aéronautique, Espace, Systèmes embarqué

Contact